Spitzberg

Raid en kayak dans Isfjord

l’arctique au fil de l’eau

Ce site n'est plus à jour et n'est plus actualisé depuis 2011. Le nouveau est www.olivier-testa.com

Je travaille comme guide sur des expéditions polaires en kayak de mer et randonnée au Svalbard et vous propose mon journal de bord pour un expédition qui eut lieu en juillet 2006.

Ce raid commence à Pyramiden, longe la côte d’Isfjorden (Le fjord de glace) et nous ramène à Longyearbyen, principale implantation humaine dans cette île arctique.

Tributaire de la météo, un raid en kayak doit s’organiser avec minutie. Les conditions météorologiques peuvent être très changeante, dans Isfjord. Cet immense fjord coupe le Spitzberg en deux, et les vents venant de la côte Est (très froide) de l’île s’engouffrent par Isfjord qui les canalise. il faut donc prévoir des refuges, prévoir de faire de longue étapes pour profiter au mieux de la météo clémente quand elle est là, prévoir une marge de sécurité, des jours "tampons".

De plus, nous ne somme pas en France, et le moindre pépin peut devenir catastrophique. On n’a pas le droit à l’erreur. En randonnée, pas de risques inutiles. En kayak, prudence avant tout.

Du coup, ce circuit est globalement très difficile. Certes, avec de bonnes conditions, comme lors de ce raid, cela est abordable, mais en 2005, sur 4 raids plus ou moins similaires, je n’ai réussi à en finir que 2, et l’on a dû se faire rappatrier en cours de parcours, à cause de conditions météo très mauvaises.

Cela dit, partons pour l’aventure

Pyramiden, Billefjorden et Nordenskioldbreen
1ère partie

Début de notre raid, partant de Pyramiden, nous traversons le fjord, naviguons devant le glacier de Nordenskiold et partons en randonnée sur le glacier.


De Billefjorden à Tempelfjorden
2ème partie

Partant de Kapp Napier, nous remontons Billefjorden pour atteindre Gypsdalen, voir les oies et randonner avec les rennes, puis repartir en direction du Temple, Tempelfjord.


Les glaciers de Tuna et Von Post
3ème partie

Pagayant devant un front glaciaire de 45m, nous observons les nombreux phoques. Un sommet révèlera une superbe calotte.


Diabasodden et ses guillemots
4ème partie

Nous arrivons à Diabasodden. Après une randonnée qui nous fera changer d’environnement, nous irons voir la fameuse falaise à oiseaux où nichent des centaines de couples de guillemots de Brünnich


Carolinedalen, et fin de parcours à Longyearbyen
5ème partie

Après une semaine de paysages marins, nous montons à un col qui nous fera découvrir un tout autre paysage.


Un message, un commentaire ?

Répondre à cet article

maj site

français
Kayak au Spitzberg

écrire à l'auteur

Espace privé
Dernier ajout: 19 mai 2016. Site réalisé sous SPIP